Informations

Origine de la cravate

 

Découvrez la cravate et son histoire

Certaines personnes vous diront que la cravate tire son nom de "croate" en référence aux soldats croates payés et employés par le roi Louis XIII. En effet, il est couramment dit que les soldats mercenaires du roi portaient un foulard autour du cou durant leurs batailles.

 

D'autres vous diront que ce nom est l'invention d'une femme qui jadis a décidé de nouer une serviette autour du cou de son mari afin que ce dernier puisse s'essuyer la bouche et ainsi éviter de salir sa tenue. Vers le milieu du 17ème siècle la cravate sous forme de jabot fait son apparition à la cour du roi. Tous les dandy et notables de la cour vont tout de suite accepter cet accessoire qui tour à tour sera tissé en coton ou en lin suivant le rang de la personne.

 

Au 18ème siècle la cravate s'enrichit d'une multitude d'artifices et fait entrevoir les prémices des nœuds de cravates (très compliqués et difficiles à réaliser à l'époque). C'est aussi le siècle où l'on découvre la cravate bouffante, la cravate noire et la cravate blanche.

 

Le 19ème siècle sera une période historique pour notre accessoire de mode car c'est le siècle où la cravate dite "Régate" fait son apparition. Cette cravate plus fine, tissée dans des matières plus souples représente l'ancêtre de notre cravate.

 

L'année 1924 restera sans nulle doute "l'année de la cravate". Un américain du nom de Jesse Langsdorf a l'idée de tailler la cravate en biais et de la confectionner à partir de 3 pièces de plusieurs tissus. Son idée en poche et son brevet déposé, Jesse Langsdorf décide de proposer sa cravate et rencontre un véritable succès. (les cravates que nous connaissons aujourd'hui reposent encore sur cette invention)

 

Au fil du 21ème siècle, la cravate a suivi la mode et apparaît sous de multiples formes comme par exemple la cravate tricot (appelée aussi cravate en tricot de laine), ou la cravate en cuir.

 

Aujourd'hui nous connaissons la cravate fine (cravate slim) qui connait ses heures de gloire déjà rencontrées dans le milieu des années 80 et 90.

 A lire aussi : comment faire un noeud de cravate